Chevauchées Fantastiques : portraits d'artistes

Voici donc le thème proposé à nos talents d’artistes et de créateurs pour la saison 2020 et la traditionnelle exposition estivale du Centre de l’imaginaire arthurien. En raison du contexte sanitaire, l'exposition physique est annulée. Nous vous proposons de la découvrir en version numérique, ici, dans ce carrousel d'images et de mots. En avant-première, les portraits des artistes qui ont travaillés sur le thème tout au long de l'année.

Didier Graffet

Chevaux et héros des mythologies celtiques, blanches cavales des aventures chevaleresques, noirs destriers mythiques ou légendaires, voyez les uns égarés dans quelque Val sans retour, imaginez les autres émergeant de sentiers forestiers au pied d’impressionnantes forteresses…

Didier Graffet est peintre-illustrateur. Il évolue dans un style médiéval-fantastique et explore la mythologie nordique ainsi que le monde celtique et aussi l'esthétique steampunk. 

https://bureau21.net/89-didier-graffet

2881
2892 - Copie
4037 - Copie
4060 - Copie

Anne Smith

Un cheval, c’est compliqué ? Oui, plutôt. Comme le rappelait récemment Anne Smith, en statuaire, la sculpture du cheval était une spécialité. On peut choisir d’affronter la bête de face ou jouer sur un détail inclus dans une perspective, saisir les traces des sabots, capter une vision dans l’œil de l’animal, etc. Toute stylisation est bien sûr à envisager, aucune métamorphose n’est interdite aux êtres surnaturels, centaures ou chevaux marins !

Anne Smith est peintre officielle de la marine depuis 2005. En 2019, elle sort son livre L'étoile au soleil de minuit : Récit de voyage d'une peintre embarquée qui raconte son histoire et ses anecdotes autour du monde maritime. 

https://www.les-artistes-la-mer.com/anne-smith

8064 1
8062
8170
8045

Elsa Millet

Aussi bien réel que métaphorique, le cheval est porteur d’une richesse symbolique peu ordinaire. Il incarne des caractères telles que la beauté, la vitesse, la vigueur sexuelle, la fougue et l’impétuosité. Parfois lié aux ténèbres du monde chtonien, il représente à la fois l'animal passeur de la mort et le conducteur de l’énergie des vivants.

Elsa Millet est diplomée de l’Institut Supérieur Européen de l’Enluminure et du Manuscrit. Aujourd’hui, elle restitue ces facultés au gré de ses activités réalisées dans le cadre de son entreprise: commandes, créations, ateliers… Sa volonté est de remettre au premier plan la capacité de l’homme à travailler de ses mains.

http://elsa-millet.com/

7923
7779
7852

Adeline Martin

« (Quand le roi fut prêt), la reine le mena dans un lieu dégagé où ils trouvèrent un fort bel animal, d’une taille qui était au moins celle d’un taureau-u, avec le cou délié comme un dragon et une petite tête semblable à celle d’un cerf, qui portait deux cornes plus blanches que neige avec des cercles d’or pur ; son plage était plus rouge que nulle autre teinture. (…) L’animal se dressa devant lui et il lui témoigna des marques de respect. » (Le chevalier au Papegau)

Adeline Martin est illustratrice et graphiste. Elle aime donner forme aux personnages de la mythologie ou à ceux des histoires fantastiques. Sa technique de prédilection est le graphite qui lui permet de représenter les subtilités d’un visage, sa partie favorite. Elle réalise également des dessins qu’elle brode ensuite, associant art et artisanat dans une même pièce. Certaines images sont rehaussées à l’aquarelle irisée, offrant différentes versions selon la lumière.

https://adeline-martin.com/

3841
Photo KAtell 2
ttg- détail
ttg_-_détail_2
Photo Katell 3

Katell Noël

Il souffle l'ode, l'épopée, Le drame, les puissants effrois, Hors des fourreaux les coups d'épée, Les forfaits hors du coeur des rois. Quand il part, l'idée est sa cible ; Quand il se dresse, crins au vent, l'ouverture de l'impossible luit sous ses deux pieds de devant. Dans les vastes brumes funèbres Il vole, il plane" Victor Hugo - Le Cheval (1865)

Baignant depuis l’enfance dans l'univers celtique et la légende arthurienne et ayant grandi près de Brocéliande, Katell Noël, illustratrice, construit au fil des années une fascination croissante pour l’Imaginaire, dans son sens le plus large. Que ce soit par les personnages de légende liés à cette forêt, le lieu mystérieux et inspirant où elle aime se perdre et ce qu’elle représente symboliquement, tout son univers artistique et ses inspirations s'y rappellent, inlassablement.

https://www.katellnoel.com/

Ediluz Avenel

La crinière de sa massive monture était fort semblable ; Bien crépue et cardée, avec de nombreux nœuds ; Noués de fils d’or à travers l'élégant vert ; Chaque fois un brin de crins, puis un autre d’or.

Photographe professionnelle, Ediluz est d'origine mexicaine. Installée en Bretagne depuis 20 ans, elle y photographie des beautés de femmes, de patrimoine bâti et naturel. Elle a récemment exposé son travail d'immortalisation de la traditionnelle "Fête des Morts" du Mexique. 

http://www.ediluz.fr/

2836
2857
2873

Lawrence Rasson

"Le cheval, comme chacun sait, est la part la plus importante du chevalier." Jean Giraudoux, Ondine.

Peintre-illustrateur, Lawrence apprend l’art de l’illustration et de la bande dessinée sur les bancs de la fameuse école Emile Cohl, après être passé par l’étude des langues japonaises. Il baigne dans les oeuvres de Yoshitaka Amano, Arthur Rackham, John Bauer, Hayao Miyasaki notamment, qui l’inspirent dans ses dessins et recherches graphiques baignées de fantastiques et de paranormal.

https://www.artstation.com/lawrencerasson?fbclid=IwAR1jkZz-Z8dHFliylOsT44ttSsk5if07ps1sSXv-VaiiSt4_PzQUutBP9Ew

8908
8926 3

Daniel Lafontaine

"Le cheval porte son cavalier avec vigueur et rapidité. Mais c'est le cavalier qui conduit le cheval. Le talent conduit l'artiste à de hauts sommets avec vigueur et rapidité. Mais c'est l'artiste qui maîtrise son talent." Vassili Kandinsky

Le travail en photo de Daniel débute par une idée, inspirée par une légende, un texte, une musique, un visage… Le projet doit prendre forme dans son esprit pour réaliser et scénariser les différents éléments qui constitueront l’image finale. Le travail alors réalisé est un composite du travail du peintre, du graphiste et du photographe. Daniel est également luthier. 

http://www.dl-photo.bzh/

3487
3499
3498

Carmelo de la Pinta

Tel fut ce roi des bons chevaux,
Rossinante, la fleur des coursiers d'Ibérie,
Qui, trottant jour et nuit et par monts et par vaux,
Galopa, dit l'histoire, une fois en sa vie.

- A propos du cheval de Don Quichotte, Nicolas Boileau-Despréaux

Depuis 1980, Carmelo de la Pinta se consacre à la gravure et au dessin puis au pastel et à la peinture. Pour nourrir son imaginaire, il n'hésite pas à prendre bagages et carnets, et glane ses émotions dans les jardins de Grenade, sur les chemins de Saint-Jacques, la forêt de Brocéliande, l'Inde éternelle ou l'archipel des Philippines.

4473
4485
4544

Fredérique Popieul

"Le cheval : La plus noble conquête que l'homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux animal, qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats." Histoires Naturelles, George-Louis Leclerc de Buffon

Frédérique Popieul vient de Nîmes. Artiste peintre, elle donne des cours toutes techniques à Artéis Vannes, venue en Bretagne pour la qualité de vie, mais surtout pour son évolution artistique qui la mène à la recherche des korrigans, « ces personnages plutôt incongrus qui peuplent toutes mes pensées artistiques ». Son travail d'illustrations, de sculptures sur toiles a pour thème les légendes et mythologies. 

http://frederiquepopieul.blogspot.com/

8613
8556
8533 3

Gilles Courat

"La danse et le cheval, c'est le même topo.... une histoire de confiance et de consentement entre deux êtres"

Nicholas Evans dans "L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux"

Est-il grapheur ou photographe ? Le fait est là, le lierre des murailles lui est prétexte à enserrer ses filles-lianes dans les rets de ses pièges tactiles. Gilles Courat, scénographe et photographe, fomente des aspects nouveaux de l’art pariétal. Il  joue avec la matière, la rend souple et labile, enfouissant son modèle dans le fût terreux des vieux arbres ou dans la glaise rétractile. Il inscrit les corps dans la minéralité tinctoriale de la paroi prédestinée, et déjà la femme et le paysage choisi pour la recevoir, tatoués de volutes et de liesses végétales, s’enlacent et se fondent.

https://www.gillescourat-photos.com/

© 2018 Centre de l'Imaginaire Arthurien

Informations pratiques et CONTACT

Château de Comper en Brocéliande - 56430 Concoret

Le château est ouvert du 30 mai au 29 octobre.

Du 4 juillet au 6 septembre / Du 17 au 29 octobre : tous les jours de 11h à 18h.

Du 7 septembre au 16 octobre : samedis et dimanches de 13h30 à 17h30.

Port du masque obligatoire.

Tarifs Château + parc + animations 2020

Plein tarif : 7.5€. Tarif réduit : 5.5€. Enfant -4 ans : gratuit. Pass Famille (2 adultes + enfants mineurs) : 28 €.

Pass saison : 30€/personne - 50€/famille.

Tarifs Parc + animations 2020 (du 4/07 au 06/09 et du 17/10 au 29/10)

Plein tarif : 5.5€. Tarif réduit : 3.5€. Enfant -4 ans : gratuit.

La réservation d'un créneau de visite du château est obligatoire, sur internet ou sur place le jour-même.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube